Sur le train du Lotschberg, août 2010

 Et celle-ci pour le plaisir, près du Cervin ———————————————————- Itinéraire MapSource Col du Grimsel Imposant Wasserfall Repas au bord du lac de Brienz Lac de Thoune Je voulais tenter la traversée du Lotschberg. Un wagon est spécialement conçu pour les deux-roues. L’entrée est assez difficile avec une 1200GS Adv. en raison de la largeur de la machine. De plus, il y a une barre métallique oblique qui oblige à désaxer la moto par rapport à la porte d’entrée. Dedans, il faut retourner la machine : pas question de sortir en marche arrière. Prix : 15 FrS.

Trois cols des Alpes

 Le Rhône à Gletsch Point 6 = col du Susten Point 7 = intersection pour le Grimsel Point 8 = col du Grimsel Point 2 = Brigue, au bas de la vallée de Conches Point 3,9 = Gletsch Point 4 = col de la Furka L’eau ruisselle des sommets Le lac est encore à demi gelé Boucle : 300 km Genève-Sierre par le Val d’Abondance : 175 km. Total : 650 km Les lacets du Grimsel, vus du sommet, cette fois-ci Je vais les prendre pour redescendre à Gletsch, qu’on voit au milieu de la photo, où passe le Rhône En arrière-plan , de nouveau la route de la Furka (Valais) Au fond, le glacier du Rhône, la boucle est bouclée Arrêt à l’hospice du Grimsel Un petit air de muraille de Chine Route du Grimsel, montée sur le versant bernois Descente du Susten vers Meiringen (Berne) Les motos viennent de loin chercher le Susten, en raison de la longueur de la route qui y mène, et de sa beauté sauvage Route du Susten Route de la Furka,  à gauche ; au fond, route du Grimsel Au milieu, le Rhône, qui n’est pas encore corseté. Il serpente et traverse Gletsch La descente de la Furka, de l’autre coté, vers Andermatt (Uri) Survolez cette photo avec votre souris Voilà la route de la Furka: elle passe à …

Trois cols des Alpes Lire la suite »

Dans le fond des vallées (Valais, octobre 2008)

Le rire est dans le coeur le mot dans le regard Le coeur est voyageur l’avenir est au hasard Brel « Pays silencieux dont les prophètes se taisent, pays qui prépare son vin; où les collines sentent encore la Genèse et ne craignent pas la fin ! » Rilke La route s’arrête ici.      Pour continuer, il faut marcher… Les mélèzes sont rouges ou jaunes… un enchantement au-dessus du glacier, un avion dans le ciel bleu Le ciel est changeant. Il faut attendre un peu, mais Gil est frigorifiée au col du Grimsel : un vent glacé balaie le lac. Le lendemain, le jour se lève sur Saint-Luc. Le soleil illumine les sommets tandis que la brume remplit les vallées On se retourne en direction du parking Le petit lac au pied du glacier est gelé On pose la moto presque devant le glacier. L’air est frais. Barrage de Moiry 4.  Le fond du Val d’Anniviers —————– On traverse le Rhône, le temps de changer de vallée Sur Wikipedia 3.  Le Lötschental ———————————- 2.  Le fond du Binntal —————————– On  ferme Il fait 4 degrés. Les routes sont déjà salées La Furka, le glacier du Rhône, le Grimsel 1. Fond de la …

Dans le fond des vallées (Valais, octobre 2008) Lire la suite »

La courbe métaphysique

Le lendemain, Haute-Savoie, vallon de la Chèvrerie Le lac de Vallon est gelé. Itinéraire pour MapSource Ce n’est pas pour aujourd’hui… mais demain j’irai regarder de l’autre côté des Alpes. Presque 300 km et pas la moindre courbe digne de ce nom, bien que la route soit belle A part le beau temps et le paysage, rien ne se dessine à l’horizon. La lumière est propice. Voyez vous-même ! On sent le mystère. Dans un de mes livres, « Rejoindre l’horizon », le personnage, un motard, se demande s’il peut sur sa machine rejoindre le point de fuite. Il se demande aussi quand il va rencontrer la fameuse courbe métaphysique. Ce matin, il fait beau et, comme mon personnage, je suis parti seul en quête de ce bout de route qui fait rejoindre la transcendance… dit-on.

Le répondeur scolaire

Bonjour ! Vous êtes à présent connecté au service de réponse automatisé de l’école de votre enfant. Dans le but de mieux répondre à vos besoins et pour vous permettre de parler à la bonne personne, veuillez écouter le menu suivant avant de faire votre sélection : – Pour mentir au sujet de l’absence de votre enfant, composez le 1. – Pour excuser le fait que votre enfant n’a pas fait son devoir, faites le 2. – Pour vous plaindre de ce que nous faisons, faites le 3. – Pour demander la démission d’un professeur, faites le 4. – Pour demander pourquoi vous n’avez pas reçu les documents qui étaient déjà inclus dans votre lettre de convocation ainsi que dans les précédents bulletins qui vous ont été envoyés, faites le 5. – Pour contester une note, composez le 6. – Si vous voulez que nous élevions à votre place votre enfant, faites le 7. – Pour demander que votre enfant change d’enseignante pour la troisième fois cette année, composez le 8. – Pour vous plaindre du transport scolaire, faites le 9. – Pour vous plaindre de la cafétéria, faites le 0. Si toutefois vous vous rendez compte que vous êtes dans le monde réel, que votre enfant doit être responsable de ses actes, de ses travaux en classe et à la maison, et que ce n’est pas la faute du professeur si votre progéniture adopte la loi du moindre effort, alors …… …nous vous prions de raccrocher, et nous vous souhaitons une belle journée ! Ce message va maintenant se répéter.

Toscane, juillet 2008

1. Préparation de la moto Je ne voulais pas charger la moto comme je l’avais fait l’an passé pour la Corse, en attachant un sac sur le coffre arrière, mais sans aucun porte-bagage. Un peu dangereux et cela déstabilise la machine. Donc, deux sacs polochon étanches vont être sanglés sur les sacoches de la 12 RT, les sangles arrières passant sous le top-case et les sangles avant sous la selle : Le trajet de Genève à St-Luc, puis de St-Luc à Tortona (fin de l’autoroute) ne posera aucun problème, mais de Tortona jusqu’ à la Verna, la route sera sinueuse à souhait et elle traversera de magnifiques paysages éloignés des grandes voies de circulation. Il faudra un GPS si je ne veux pas consulter la carte à chaque carrefour. Donc achat et installation d’un Zümo 550 2. Les gens du voyage : Trois motos pour la Toscane La 12GS de Lam, que les habitués ont pu très souvent voir sur ce site La 12GS de Dan et de Michèle La 12RT de JR et Gil Ce voyage d’une dizaine de jours et de 3’000 kms s’est présenté à moi sous forme de tableaux « Mais les vrais voyageurs sont ceux-là seuls qui partent Pour partir. » Baudelaire, L’Invitation au voyage